8 curiosités à propos d’Ophiuchus, le treizième signe du zodiaque

Nous vous révélons ici quelques-unes des caractéristiques les plus particulières de cette constellation zodiacale polémique

 

Aviez-vous déjà entendu parler de la constellation Ophiuchus? Bien que les premières observations de certaines de ses étoiles les plus emblématiques remontent aux débuts du 17ème siècle, il aura fallu attendre 1930 pour que lui soit attribué le statut de treizième signe.  

Néanmoins, Ophiuchus n’est toujours pas aussi connu d’une manière générale que le reste des signes de la roue zodiacale, même si ses défenseurs se font de plus en plus nombreux, insistant sur la rigueur et la précision que cela apporterait aux prédictions si on l’incluait comme un des signes zodiacaux parmi ceux déjà connus.

Bien que les positions défendant tantôt l’existence de 12, tantôt celle de 13 signes ne se soient toujours pas mises d’accord, nous pouvons déjà vous en dire plus au sujet d’Ophiuchus. 

8 curiosités au sujet d’Ophiuchus, le treizième signe de l’horoscope

Découvrez quelques-unes des caractéristiques les plus particulières de cette constellation polémique.

1. La légende d’Ophiuchus, le chasseur de serpents

La mythologie nous replace Ophiuchus dans le contexte de ses histoires légendaires, où il été fait référence à Asclépios, le fameux médecin qui ressuscitait les morts.

Fils du dieu Apollon et d’une mortelle nommée Coronis, Asclépios fut élevé par le centaure Chiron, le sage centaure incarnant le Sagittaire. De lui il apprit tout ce qu’il sait concernant la médecine, et étant un élève doué, il dépasse vite son maitre et devient un médecin réputé à qui l’on attribuera même la capacité d’arriver à ressusciter les morts.

Mais comme le don d’Asclépios commençait à entraver le travail de Hadès, le dieu de l’inframonde, ce dernier demanda à Zeus de mettre fin à ce problème puisque si personne ne mourrait plus, les lois du monde s’en trouveraient altérées et cela pourrait alors avoir de graves conséquences.

Ce fut donc la foudre envoyée sur lui par Zeus qui mit fin à la vie du réputé médecin, mais reconnaissant la grande prouesse que ce dernier avait réussi à réaliser durant sa vie, il lui concéda une place au firmament, où l’on pourrait se souvenir de lui pour toujours.

De cette manière naquit la constellation d’Ophiuchus, aussi appelée « le médecin », en honneur à Asclépios, ou encore « le porteur de serpent » puisqu’il symboliserait le renouveau de la vie. Ce n’est pas un hasard s’il est situé à côté du Sagittaire, qui représente Chiron, le centaure ayant été son maitre.  

2. La constellation la plus récemment découverte

Bien que son existence fut détectée et mentionnée il y a des siècles, Ophiuchus n’intégra la roue du zodiaque qu’en 1930 et il a dû attendre 2011 pour que sa présence soit plus largement revendiquée et que soit sollicitée sa reconnaissance en tant que treizième signe du zodiaque.

3. Formé par une étoile morte

Ceux qui habitaient notre monde en l’an 1604 auront pu assister à l’œil nu et à la lumière du jour à l’extinction d’une des principales étoiles qui composent la constellation d’Ophiuchus. Les restes de l’explosion de cette étoile persistent d’ailleurs dans les alentours du lieu qu’elle occupait avant sa disparition.

On doit sa découverte aux observations de l’astrologue allemand Kepler, qui put en effet la contempler durant trois semaines comme s’il s’agissait d’une étoile brillant plus que les autres et située au pied d’Ophiuchus. En réalité, cet éclat intense était dû aux restes de son explosion, explosion à l’issue de laquelle elle a disparu.

4. Ni Scorpion, ni Sagittaire

Vous êtes né entre le 30 novembre et le 17 décembre ? Si c’est le cas, vous êtes alors du signe d’Ophiuchus. Ni Scorpion, ni Sagittaire, même si pendant longtemps vous avez pensé être du signe de l’archer, celui-ci commencerait juste après. Et quant au Scorpion, Ophiuchus se situe par rapport à lui, entre ce dernier et le Sagittaire.

5. Il déplacerait tous les autres signes

Si les natifs du signe d’Ophiuchus ont été les premiers surpris de découvrir de manière si soudaine et récente qu’ils étaient en réalité d’un signe astrologique étant resté jusqu’alors peu connu, ce qui est également certain, c’est que l’introduction de cette nouvelle constellation dans le zodiaque provoque aussi le déplacement de toutes les autres dates de début et de fin qui étaient jusque-là assignées à tous les autres signes de l’horoscope.

De cette façon, en incluant Ophiuchus parmi les 12 autres signes du zodiaque, nous avons ces dates ci-dessous:

  • Ophiuchus: du 30 novembre au 17 décembre
  • Sagittaire: du 18 décembre au 18 janvier
  • Capricorne: du 19 janvier au 15 février
  • Verseau: du 16 février au 11 mars
  • Poissons: du 12 mars au 18 avril
  • Bélier: du 19 avril au 13 mai
  • Taureau: du 14 mai au 19 juin
  • Gémeaux: du 20 juin au 20 juillet
  • Cancer: du 21 juillet au 9 août
  • Lion: du 10 août au 15 septembre
  • Vierge: du 16 septembre au 30 octobre
  • Balance: du 31 octobre au 22 novembre
  • Scorpion: du 23 au 29 novembre

     

6. La tradition interdit à Ophiuchus l’entrée dans la roue zodiacale

La constellation d’Ophiuchus et la question de son introduction dans la roue des signes du zodiaque ont été l’objet de nombreux débats, ce qui pourrait laisser présumer son inclusion auprès des 12 autres signes de l’horoscope, faisant de lui le treizième signe.

Il en a cependant été autrement et aujourd’hui, Ophiuchus reste pour la plupart de gens, un concept inconnu. Cela peut s’expliquer par le fait qu’il n’existe qu’un seul courant l’incluant effectivement en tant que 13ème constellation de la roue zodiacale.

Il semble que le désaccord soit dû à un ensemble de raisons, mêlant d’un côté ceux qui prônent le rejet du treizième signe et de l’autre, ceux qui sont pour son acceptation, motivés par l’inclusion finalement d’Ophiuchus dans la roue zodiacale. Mais on retrouve également le refus d’accepter que le modèle traditionnel ait été erroné, ce que beaucoup n’acceptent pas.

En effet, en l’incluant, on laisserait alors de côté le fameux nombre 12, qui coïncide avec les 12 signes du zodiaque traditionnels, les 12 mois de l’année, les 12 apôtres, etc.

7. Ophiuchus: Le quatrième signe de feu

Pour ceux qui se demandent quelles sont les caractéristiques des natifs du signe d’Ophiuchus, il convient de mentionner notamment sa nature : l’élément le caractérisant, il le partage avec le signe suivant, dont il prendrait la place et correspond donc à l’élément feu, tout comme c’est le cas pour le Sagittaire, le Bélier et le Lion - de type changeant et de nature positive.

8. Trois signes en un

Tous les natifs d’Ophiuchus n’ont cependant pas les mêmes caractéristiques. Il existe des nuances et des subtilités qui les distinguent en effet. On pourrait ainsi dire qu’il y a trois personnalités différentes à distinguer au sein d’une même personnalité :

Du 30 novembre au 2 décembre, ce sont les rêveurs, les idéalistes, les curieux et qui ont du mal à s’établir à un moment donné et à construire un foyer, une famille…

Du 3 au 12 décembre, on retrouve un aspect plus commercial, négociateur et également enjôleur d’Ophiuchus, qualités qui lui ont valu de rencontrer de grands succès personnels puisqu’il a pu compter sur une aptitude innée à persuader les autres. Ils adorent le mystère, les voyages et la magie des émotions.

Du 13 au 17 décembre, on a la version la plus intransigeante de ce signe, sa version la plus calculatrice bien qu’il inspire néanmoins confiance, suffisamment pour obtenir ce qu’il veut.