I Ching : Qu'est-ce que c'est et en quoi consiste cette méthode de divination

La méthode de divination traditionnelle chinoise
¿Qué es el I Ching? Así funciona como método de adivinación.
I Ching : Qu'est-ce que c'est et en quoi consiste cette méthode de divination | HOROSCOPE DU JOUR

 

Si nous devions définir le I Ching, nous pourrions dire qu'il s'agit tout à la fois d'une philosophie, d'un guide de la vie pratique, d'un processus de divination d’une référence du taoïsme et d’une source d'inspiration du bouddhisme chinois. Découvre tout ce que tu dois savoir sur cette doctrine, cet oracle et cette méthode de divination d’origine orientale qui remontent au livre des mutations.

I Ching : le livre des mutations

La méthode de divination I Ching est née d'un livre intitulé I Ching (Yi-King), ouvrage dont les origines se perdent dans la nuit des temps et qui, pour de nombreux experts, saisit au plus près la pensée de la culture chinoise. I Chingh est un ancien traité oraculaire et de sagesse que beaucoup considèrent comme un véritable phénomène intemporel et collectif.

A cet égard, quand on brûla en Chine tous les livres, le I Ching fut le seul à être épargné. Seuls la Bible, le Coran ou les Vedas de l'Inde peuvent prétendre à une influence culturelle comparable à la leur.

Quelles sont les origines du livre I Ching ? Bien que certains experts font remonter les origines du I Ching au roi Fou-Hi, personnage légendaire dont on ne peut confirmer avec certitude l'existence historique, on pense que le I Ching tel que nous le connaissons aujourd'hui (le livre des mutations) a été élaboré par le roi Wen, il y a de cela plus de 3 000 ans.

Depuis lors, des auteurs plus récents, comme Confucius, s’en sont inspirés et y ont largement contribué en écrivant des textes d’interprétation qu’on utilise encore aujourd'hui. Ces contributions ont permis d’enlever au texte d’origine son caractère crypté le rendant ainsi beaucoup plus accessible à notre compréhension.

Le I Ching a été introduit en Occident en 1697 par le mathématicien et philosophe allemand Gottfried W. Leibnitz, qui l'avait découvert au hasard d’une correspondance avec Joachim Bouvet, missionnaire jésuite en Chine. Actuellement, le texte le plus lu reste celui proposé par Richard Wilhelm.

I Ching comme méthode de divination

Connu au travers du livre des mutations, le I Ching vise à savoir comment les changements impactent notre environnement. Ses textes sont des lois universelles qui montrent la direction naturelle ou de moindre résistance au changement que présente la situation à laquelle nous sommes confrontés.

Le principe philosophique du I Ching est que l’immuable est la mutation, c’est-à-dire qu’une infinité de possibilités découle d’un monde en perpétuel changement

I ching: Qué es y cómo funciona este método de adivinación
I Ching : Qu'est-ce que c'est et en quoi consiste-t-il comme méthode de divination | HOROSCOPE DU JOUR
 

Le I Ching peut ainsi devenir une méthode de divination par laquelle des questions ouvertes auxquelles on ne répond pas par un simple oui ou non permettent de saisir les changements qui interviendront dans nos vies. Ce système est basé sur une série de symboles et d’hexagrammes et sur les relations qui peuvent être établies entre elles.

La réponse n'est pas toujours claire, mais c'est le propre des oracles et c’est ainsi que les lointains auteurs de I Ching l’ont voulu. L’objectif est de t’amener à chercher en toi les raisons qui te font douter, confirmant que la réponse à ta question se trouve en toi. Le I Ching n’est là que pour t’aider à la découvrir.

Les hexagrammes du I Ching

Le consultant du I Ching doit penser à une question, puis lancer des baguettes d'achillée ou des pièces de monnaie, la technique des pièces étant plus fréquente car plus simple. On utilise trois pièces dont l’un des côtés a une valeur de 3 (Yang) et l’autre, marqué d’une croix, une valeur de 2 (Yin). On tire six fois les pièces et on note le résultat, qui fait partie des 4 096résultats possibles.

Les résultats de chaque tirage ne sont pas notés tels quels, mais traduits par des lignes; on trace une ligne yin mutant ou « grand yin » (-X-) si la somme est de 6, ligne yang (- - -), si elle est de sept, ligne yin (- -) si elle est de huit et ligne de yang mutant ou "grand yang" (—θ—) si elle est de neuf. Par ailleurs, lorsque la somme des valeurs des trois monnaies est impaire (7 et 9), une ligne entière est tracée tandis que si elle est paire (6 et 8) on dessine une ligne brisée.

Le dessin de six lignes fait ainsi apparaître un hexagramme auquel doit être associée une complémentaire. Jugée en occident assez difficile, cette technique n’est pas très répandue.

Contrairement à d'autres oracles ou méthodes de consultation (rien à voir avec le tarot et les arcanes, par exemple), le I Ching ne se borne pas à prédire les faits, mais révèle aussi pourquoi les choses sont ce qu'elles sont et ce qu’on peut faire à leur propos. Il est présenté à tous comme un ensemble ordonné de 64 hexagrammes qui décrivent tous les types de situations possibles, de même que la roue du zodiaque des signes et des maisons.

Mais ce qui est aussi intéressant, ce sont les versets qui, du point de vue poétique et métaphorique, cachent des enseignements profonds et précieux qui transcendent l'oracle.

Les prédictions I Ching sont-elles pertinentes ?

Sommes-nous surs que les informations obtenues du I Ching constituent une lecture pertinente des données de l’inconscient et peuvent nous aider à prendre les bonnes décisions ? La réponse est sans hésitation affirmative, la grande majorité des personnes qui consultent le I Ching en tirant des renseignements qu’elles jugent convaincants.

Pour les Chinois, le I Ching est une source de consultation pour toute décision importante, car il décrit la situation présente du consultant et prédit comment elle évoluera à l'avenir si une attitude appropriée est adoptée. Son fonctionnement est basé sur le principe de la synchronicité, l'interdépendance des événements objectifs et subjectifs de ceux qui utilisent l'oracle.

Autrement dit, les faits ne se produisent pas par hasard, mais de manière cyclique, et il est donc possible de les prédire grâce à une méthode de divination qui transcende les mutations.

Comme nous l'avons vu, les hexagrammes révèlent comment les changements surviennent et nous aident à découvrir la direction naturelle à prendre ou la moindre résistance à offrir pour faire face à ces changements. Ils n’apportent pas d’éléments tangibles ou de résultats fermés, mais esquissent plutôt la manière la plus appropriée pour gérer les évolutions les plus importantes.

En définitive, le I Ching est un simple guide sur la meilleure voie à suivre à chaque instant, en fonction de l'état de conscience dans lequel tu te trouves et du bon ou mauvais moment macro et microcosmique. Cependant, dans la mesure où selon sa philosophie le monde est en constante mutation, sa méthode de divination est incapable de prédire un avenir en constant changement.

Le I Ching peut être utilisé comme un oracle mais il peut aussi être une lecture inspirante pour se connecter avec le guide intérieur, car les réponses qu'il propose permettent de mieux cerner l'évolution des changements intérieurs liés à la question posée, offrant ainsi une perspective très enrichissante sur la manière d’adapter son comportement.

Plus dans cette catégorie



Commentaires

envoyez le commentaire