Feng Shui : de quoi s’agit-il et comment améliorer l’harmonie de ta maison grâce à la carte Bagua

Comment obtenir la concentration de l’énergie vitale (Chi) chez toi en utilisant la carte Bagua du Feng Shui.
Lit aux draps violets dans une chambre violette peu éclairée
La distribution dut lit et la décoration de ta chambre doivent réussir à concentrer le Chi | Chi fengshui-yan

Depuis -300 avant JC, date du premier texte connu où il est mentionné, le Feng Shui, également appelé géomancie chinoise, s'est développé comme une science efficace pour canaliser l'énergie vitale, le Chi, à la maison. Découvre tous les bienfaits de cette pratique qui peut transformer ta maison en un flux d'énergies positives.

Qu'est-ce que le Feng Shui ?

Venant de théories métaphysiques orientales, le Feng Shui est littéralement la science de l'énergie vitale (Chi) dans la terre et le paysage. Son but est d'étudier le comportement de cette énergie pour optimiser ses bienfaits à la maison : en partant des points cardinaux et du flux du chi, le Feng Shui a pour objectif d'incorporer des éléments naturels dans la distribution de la maison.

Il est donc nécessaire de prendre en compte la disposition des montagnes et des rivières, d'une part, des rues et des maisons, d'autre part, et enfin, la répartition des pièces de la maison. Il en découle le Feng Shui qui se divise en deux écoles : l'une met l'accent sur les éléments naturels (San-He), alors que l'autre se fonde sur les points cardinaux (San-Yuan).

Cependant, toutes partent du même point : la « théorie des Cinq Eléments » : l'énergie de la nature, le Chi, est composée de cinq éléments, qui sont le feu, l'eau, la terre, le métal et bois. La façon dont ces derniers se combinent, c'est-à-dire la compréhension du flux du Chi, est la base de la science du Feng Shui.

Le Feng Shui est donc une ancienne tradition qui favorise le flux des énergies positives et leurs bienfaits pour l'être humain grâce à distribution et la potentialisation des éléments dans la maison.

Carte Bagua du Feng Shui

Tout le Feng Shui se fonde sur l'idée que lorsque le Chi avance en ligne droite, il acquiert une connotation négative, alors que les contours favorisent la circulation positive de l'énergie. Grâce à la distribution de l'espace physique, nous pouvons atteindre la concentration du Chi et donc éviter sa dispersion dans la maison.

Pour faciliter le flux du Chi, l'eau et le vent sont deux éléments primordiaux, mais il faut savoir les utiliser, en mettant en pratique les connaissances du Feng Shui.

Pour ce faire, le Feng Shui utilise la carte Bagua (également connue sous le nom de Pa-kua) qui est un symbole ancestral formé par la disposition circulaire de huit trigrammes (figure à trois lignes qui comprend des lignes entières et des lignes coupées). 

Dans la mesure où chaque trigramme représente la trinité Homme-Cosmos-Terre et que les lignes entières représentent le Yang tandis que les lignes coupées symbolisent le Yin, la fusion de la trinité avec le Yin-Yang donne huit symboles représentant toutes les manifestations possibles du cosmos.

Cela qui semble si compliqué et qui est l'un des plus anciens systèmes de nombres binaires est en fait la carte pour l'optimisation de l'espace que le Feng Shui vise, car elle permettrait de combiner les orientations, les couleurs et les matériaux avec les formes les plus adaptées à chaque endroit formant une carte d'énergie qui peut être appliquée à n'importe quel espace.

L'importance des couleurs dans le Feng Shui

Nous allons sans plus attendre te donner quelques instructions à suivre afin que tu puisses te familiariser avec le Feng Shui. Tu dois cependant tout d'abord savoir que les couleurs sont un élément de base de cette technique. As-tu déjà remarqué que les couleurs affectent ton état d’humeur ? Tu comprendras alors l'importance des couleurs dans le Feng Shui.

Selon la théorie des Cinq Eléments, le rouge est associé au feu, le jaune à la terre, le bleu à l'eau, le blanc et le gris au métal et le vert au bois. De là suivent les significations de chaque couleur : chaleur, introspection, lumière, obscurité, relaxation, dispersion, concentration, nature, artificiel, etc.

L'idéal pour la chambre, par exemple, sont les couleurs tempérées qui induisent la paix et la tranquillité, qu’il faut néanmoins rompre avec une certaine teinte de rouge, jaune ou orange, par exemple au niveau des draps, pour que le couple ne perde pas la passion. Il est en revanche préférable pour le salon d’utiliser des tons ocres, qui favorisent la communication.

Pour la salle de bain, les couleurs terre sont idéales. Tu peux donc sans problème opter pour le vert ou l'orange. Le rouge et autres couleurs chaudes peuvent également être idéales pour la cuisine, tandis que les zones de repos et d'étude doivent trouver neutralité et douceur.

Idées pour commencer : Feng shui pour la chambre

Le Feng Shui a beau être complexe, il n’est cependant en réalité pas si difficile de commencer. Il te suffit juste de suivre quelques recommandations. Tu assimileras peu à peu les concepts jusqu'à ce que tu les maîtrises parfaitement.

 

Selon les experts du Feng Shui, l'un des espaces les plus importants de la maison est la chambre à coucher, car pendant les heures de sommeil, nous sommes plus vulnérables aux énergies, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Il est donc fortement recommandé, si tu désires t’initier à la pratique du Feng Shui, de commencer par la chambre. Voici quelques idées.

1. Rechercher la stabilité

Le carré est la forme géométrique associée à l'élément terre. Par conséquent, il est préférable de donner à notre chambre une forme carrée, afin d'obtenir une plus grande stabilité et l'équilibre du Chi.

La deuxième chose à laquelle tu dois penser est l'emplacement du lit. Pour un bon repos, tu dois attirer l'énergie Yin. Les fenêtres et les portes, qui impliquent le mouvement et l'apport de lumière, sont Yang, tandis que les cloisons et les murs, qui impliquent l'immobilité, sont Yin. Par conséquent, tu dois diriger la tête du lit vers une cloison ou un mur, sans fenêtres ni portes. Tu pourras ainsi concentrer l'énergie Yin. Tu vois que c’est très simple, n’est-ce pas ? Alors continuons sans plus attendre !

2. Fuir de la dispersion

Le but n'est pas seulement de concentrer l'énergie, mais aussi d'empêcher sa dispersion. Il existe quelques conseils de base pour y parvenir. Tu peux commencer par les couleurs et les lumières.

L'élément visuel est fondamental. Tu dois éviter à tout prix les couleurs flashy et les lumières stridentes. Limite au maximum les appareils lumineux tels que réveils, ordinateurs, téléphones portables, télévision...Tout cela, combiné au désordre et à la présence de bruit, agit comme un aspirateur d'énergie qui t’empêche de te reposer correctement.

Autres conseils très utiles : évite d’accumuler trop de miroirs et essaie au maximum qu’ils ne reflètent pas ton lit. N'oublie pas non plus l'importance d'avoir une tête de lit, car aussi simple soit-elle, elle empêchera la dispersion du Yin.

3. Atteindre l'harmonie

Pour finir de perfectionner ta chambre, réfléchis à la façon dont le Feng Shui peut t’aider à réaliser une chambre intime et harmonieuse. L'essentiel est la recherche de stabilité et d'équilibre : l'idéal est un grand lit situé sans ouvertures ni entrées lumineuses très proches, et avec des éléments répartis de chaque côté de la même façon.

Les lumières chaudes et les couleurs douces donneront à l'atmosphère la tranquillité souhaitée : saumon, rose, couleurs pastel, vanille et nuances de vert et de bleu clair peuvent se combiner harmonieusement avec les éléments soigneusement répartis. Évite les formes discordantes et très abruptes.

La lumière est également un point essentiel. Évite d'avoir uniquement un éclairage direct du plafond. Il est très intéressant de voir comment certaines lampes stratégiquement réparties dans l'espace peuvent générer différentes ambiances dans la même pièce et améliorer le repos, l'intimité et la méditation.

Utilisation de plantes et de miroirs dans le Feng Shui shui du salon

Il y a deux éléments qui sont particulièrement cruciaux lors de la décoration de notre maison. Tu dois en tenir compte pour éviter la dispersion d'énergie et maximiser les bienfaits du Chi chez toi. Alors prêtes-y bien attention.

Les miroirs, une arme à double tranchant

 Les miroirs sont des éléments magiques qui accumulent un grand potentiel pour tirer pleinement parti de l'espace, bien qu'ils puissent également devenir un élément de dispersion. Par exemple, essaie de ne pas avoir de miroir devant la porte de la salle de bain, car c'est le moyen le plus facile pour que l'énergie s'en aille...

On a préalablement vu que dans la chambre, les grands miroirs sont contre-productifs, mais dans la salle à manger, ils favorisent la communication et améliorent l'environnement social.

Dans le Feng Shui, il y a ce qu'on appelle des « zones absentes » , qui sont comme de grands vides d'espace dans des parties de la pièce en forme de L ou en U. Pour remplir cet espace, le miroir sera ton meilleur allié, car il donne une sensation largeur et profondeur En revanche, un long miroir au nord-est de la maison favorisera l'amélioration de l’estime de soi.

Savais-tu par ailleurs que les miroirs sont des outils très utiles pour se débarrasser de problèmes ? Il y a un paysage désagréable qui te dérange, ou un voisin qui te rend la vie impossible ? Si tel est le cas, si tu places un miroir dans la direction où se trouve le problème, il reviendra à son origine et disparaîtra de ton quotidien.

Les plantes, tout leur potentiel

Il y a deux endroits essentiels pour l'emplacement stratégique des plantes : la cuisine et l'entrée de la maison. Dans la cuisine, lieu de fertilité, de prospérité et de richesse, la présence d'herbes aromatiques agit comme une puissante attraction d'énergies positives, tandis qu'à l'entrée de la maison elles favorisent l'entrée du Chi.

Il y a des plantes qui sont considérées comme des aimants pour la bonne chance et l'argent, comme celle qu'on appelle plante de l'argent ou plante de l'abondance. Dans ce cas, le meilleur endroit pour les placer est dans la cuisine, en essayant toujours qu'elles grandissent le plus verticalement possible.

L'une de leurs utilisations fondamentales dans le Feng Shui est l'attraction et la répulsion d'éléments positifs et nocifs. Il est donc conseillé d'avoir des plantes en général aux entrées, sur les balcons et au niveau des fenêtres. Les plantes jouent le rôle de filtre et de barrière de protection contre le bruit excessif ou la lumière stridente.

Les plantes verticales ou à feuilles pointues sont des activateurs du Chi, alors place-les dans des recoins ou des zones sombres. Pour les plantes à l'intérieur de la maison, en particulier dans le salon, celles qui ont des fleurs rondes et ovales sont idéales, mais il est toujours très important de bien en prendre soin et de les garder en bon état.



Commentaires

envoyez le commentaire