Kinésiologie: Ce que c’est et à quoi sert ce type de thérapie alternative

Découvrez la relation entre le mouvement, reflet du corps, et son lien avec les secrets de votre inconscient
Kinésiologie: la relation entre le mouvement et les secrets de notre inconscient | Getty Images
 

La kinésiologie est un courant fondé dans les années 1960 par un chiropracteur américain, le Dr. George Goodheart, et qui s’inspire de la médecine traditionnelle chinoise. Son objectif est de trouver la nature, le lieu et l’origine des blocages, des peurs et de l'anxiété. Mais où la réponse est-elle censée se cacher ? Une fois de plus, dans notre inconscient. Néanmoins, notre propre corps peut nous révéler ses secrets à travers des tests qui échappent au contrôle de notre cerveau conscient et rationnel. Voyons comment !

Kinésiologie: Ce que c’est et à quoi cela sert

La kinésiologie signifie étymologiquement la “science du mouvement » et elle étudie la relation entre la qualité du mouvement et la santé. La relation classique, corps-esprit, vise au bien-être général en travaillant les blocages émotionnels et mentaux.

Selon ce courant, le corps a une mémoire et conserve les traces de son histoire, ce qui parfois nous empêche d’utiliser tout le potentiel que réellement nous possédons.

En ce sens, la kinésiologie est utile pour déchiffrer cette mémoire du corps, afin de réparer le traumatisme et débloquer la circulation d’énergie. La durée d’une session est généralement d’une heure, excepté la première session qui peut parfois durer plus longtemps, incluant la prise de contact en l’entretien entre le patient et le thérapeute.

Les bénéfices de la kinésiologie

La kinésiologie peut être utile en cas de pathologie en lien avec le stress, le choc ou le traumatisme. Mais elle est également utile en ce qui concerne les allergies alimentaires, les déficiences et les troubles de la thyroïde. Elle aide aussi à prévenir le mauvais fonctionnement du corps avant que celui-ci n’empire.

La raison est qu’il s’agit de problèmes dont l’origine se loge dans notre inconscient et pour y accéder, d’autres sortes d’explorations, différentes des habituelles, sont nécessaires afin de pouvoir notamment trouver des réponses certaines.  

Comment se déroule une session?

Le kinésiologue réalise d’abord un entretien afin de comprendre tous les aspects de la demande du patient, qui doit définir avec précision l’objectif qu’il cherche à atteindre. Ensuite, le thérapeute utilise le test musculaire pour identifier les blocages qui empêchent aujourd’hui le patient d’atteindre cet objectif. Il choisit les protocoles, et vérifie que le patient dispose de tout le potentiel pour arriver à son objectif.

Les réactions varient beaucoup d’une personne à l’autre, et y compris d’une session à l’autre : parfois, le bien­-être est immédiat, d’autres fois, quelques jours ou semaines sont nécessaires afin d’intégrer toutes les nouvelles données.

Kinésiologie: Ce que c’est et à quoi sert ce type de thérapie alternative | HOROSCOPE DU JOUR

Kinésiologie holistique et test de Arm Reflex (AR)

Au sein des différentes techniques de kinésiologie, la kinésiologie dite holistique, concrètement emploie le test musculaire appelé Arm Relfex. Il fut introduit par Raphael Van Assche, kinésithérapeute et ostéopathe autrichien, et il intègre un outil facile pour travailler à l’aide de la réponse musculaire aphasique, qui est toujours active et moins volontaire.

Dans ce système, la réponse au stress se traduit par un raccourcissement apparent d’une des chaines musculaires, se reflétant dans un des deux bras. De cette manière, on peut accéder à l’information stockée dans l’inconscient de la personne quand d’autres méthodes ne le permettent pas.

Comme dit plus haut, la kinésiologie se concentre sur la recherche du bien-être général de la personne, en tenant compte des aspects physiques, émotionnels et mentaux. Sa principale caractéristique est l’utilisation du test musculaire afin de connaitre le fonctionnement de la personne, détecter et éliminer les déséquilibres, et raviver son potentiel. C’est pourquoi le test arm flex se révèle essentiel afin d’enquêter sur les causes et les origines.

Comment réaliser un test de kinésiologie

Le test musculaire peut s’appliquer à n’importe quel muscle du corps et consiste à évaluer le tonus d’un muscle en lui opposant une pression légère à la contraction, tout en testant un éventuel facteur de stress.

Le facteur de stress peut être une émotion, une attitude, une situation, un mouvement, ou une position corporelle.

Le test musculaire comporte 4 phases:

  • Détecter dans le corps ce qui le déséquilibre,
  • Montrer au corps ce qui le rééquilibre,
  • Effectuer la correction qui permet au corps de le rééquilibrer,
  • Montrer au corps que le déséquilibre est corrigé.
Kinésiologie: Ce que c’est et à quoi sert ce type de thérapie alternative | HOROSCOPE DU JOUR

La kinésiologie est-elle fiable?

La kinésiologie n’est pas reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé, et ses détracteurs soulignent un manque de base scientifiquement validée. Elle pourrait comporter des risques pour les patients si jamais on la substituait à un traitement médical. Le kinésiologue doit en effet être perçu comme un professionnel de la gestion du stress et la prévention de la santé, mais en aucun cas il ne peut suspendre un traitement médical en cours ou un suivi psychologique.

Qui peut pratiquer la kinésiologie ?

Pour les raisons évoquées plus haut, étant donné qu’il ne s’agit pas d’une profession officiellement reconnue dans le domaine de la santé, il convient de vérifier que le thérapeute qui la pratique possède une certification du Collège International de Kinésiologie Appliquée (ICAK), de l’Union Nationale Internationale de Kinésiologie (UNIK) ou un registre national de kinésiologues garantissant l’application correcte de cette thérapie dans le contexte approprié.

Dans certaines régions, n’importe qui ayant accompli 500 heures de stage peut pratiquer la kinésiologie spécialisée. La formation peut être réalisée dans des centres de formation spécialisés ou directement auprès de kinésiologues indépendants. Les centres de formation offrent un programme commun, basé sur une nomenclature nationale et internationale d’unités de compétence, et dans lequel l’apprenant trouve les éléments nécessaires pour son projet d’études.