Les 10 héros légendaires de la mythologie grecque

Les demi-dieux les plus puissants de la mythologie grecque et leurs histoires les plus étonnantes. Découvre les héros grecs de légende.
Un temple célèbre avec Athènes et le mont en arrière-plan
10 héros légendaires de la mythologie grecque | Cédée

Si les histoires mythologiques des dieux grecs passionnent, les aventures et les exploits des héros grecs légendaires s’avèrent encore plus excitants. La mythologie grecque identifie les héros comme une race supérieure aux hommes mais inférieure aux dieux, bénéficiant de qualités exceptionnelles comme le courage, la force, la ruse et le prestige. Ne manque donc pas leurs histoires et leurs exploits.

Qui sont les héros de la mythologie grecque ? 

Depuis les temps anciens, la mythologie grecque fait intervenir les héros aux côtés des dieux, personnages rattachés à une race supérieure aux humains mais inférieure aux dieux. Descendants d’un dieu et d’un mortel, ils sont ainsi considérés comme des demi-dieux.

Certains peuvent même devenir dieux et jouir des privilèges attachés à ce statut, comme c’est le cas pour Héraclès qui, après avoir accompli douze travaux, accède à l'Olympe. A la base, les héros sont des mortels qui accomplissent des exploits exceptionnels dont les récits assurent la postérité.

Les héros se situent souvent à la frontière entre réalité et légende, tout particulièrement lorsqu’il s’agit de rois ou de chefs militaires et que leurs exploits consistent en des combats. La plupart des héros grecs sont des enfants de Zeus, véritable coureur de jupon à chacune de ses venues sur Terre qui est ainsi crédité d’une importante progéniture

Les 10 héros grecs les plus légendaires de la mythologie, leur histoire et leurs attributs

La plupart des héros grecs de légende se rattachent aux cycles homériques qui constituent un ensemble d’histoires de la mythologie grecque relatives à la guerre de Troie. Mais dans l'Olympe des héros, il y a aussi de la place pour d'autres héros et héroïnes.

1. Héraclès

Figure du héros grec par excellence, Héraclès (Hercule dans la mythologie romaine) est né de l’union entre Zeus et une mortelle, Alcmène, fille du roi Electryon de Mycènes. Dans la mythologie, Alcmène, séduite par Zeus qui a pris l’apparence de son mari, donne naissance à un être extraordinaire, prénommé Alcide.

Au service d’Héra, épouse de Zeus, Alcide prend le nom d'Héraclès. Dès son plus jeune âge, il montre un caractère impétueux et colérique, avec des accès de fureur où il peut perdre tout contrôle de lui-même. Ainsi, dans un moment de folie, tue-t-il sa femme et ses enfants le condamnant à surmonter 12 épreuves titanesques :

Tuer le lion de Némée, tuer l'hydre de Lerne, capturer la biche de Cérynie, capturer le sanglier d'Erymanthe, nettoyer les écuries d'Augias, tuez les oiseaux du lac Stymphale, capturer le taureau de Crète, volez les juments de Diomède, rapporter la ceinture d'Hippolyte, voler le troupeau de Géryon, prendre les pommes d'or du jardin des Hespérides et capturer Cerbère.

Héraclès accède enfin à l'Olympe où il incarne les valeurs du héros grec masculin : virilité, courage, force, fierté, courage au combat et vigueur sexuelle.

2. Ulysse

Ulysse (ou Odysseus) est le héros le plus célèbre de la mythologie grecque, immortalisé dans L'Odyssée et L'Iliade d'Homère. Roi d’Ithaque, une île de la mer ionienne, fils de Laërte et d’Anticlée, Ulysse incarne la ruse, l’intelligence, la stratégie et la faculté d’adaptation.

La légende le décrit comme un souverain juste et honnête qui, parvenu à l’âge adulte, épouse Pénélope, fille du roi Icarios de Sparte où Hélène, rompt son engagement avec son mari, Ménélas, pour s’enfuir à Troie avec Pâris et ses biens les plus précieux. Ces faits sont à l’origine d’une guerre dont l'issue est attribuée au génie d'Ulysse.

Selon la légende, après avoir vainement assiégé Troie pendant dix, les grecs font construire à l’initiative d’Ulysse un cheval de bois géant à l’intérieur duquel se cache une vingtaine de guerriers grecs conduits directement par Ulysse. Après l’épisode de Troie, l'Odyssée raconte le retour d'Ulysse à Ithaque au terme d’un long voyage de dix ans plein de dangers qu’il parvient à surmonter grâce la ruse.

3. Achille

L'oracle de Delphes avait révélé à Ulysse que la guerre de Troie ne pourrait être gagnée sans le concours d'Achille, l'un des plus grands héros de la mythologie grecque. Achille fut en effet l’un des principaux protagonistes de l’Illiade, considéré comme invincible, sauf au niveau du talon, et l’homme le plus rapide.

De fait, Achille fut tué pendant la guerre de Troie par une flèche au talon, donnant ainsi son nom à cette partie anatomique et à une expression qui fait référence au point faible d'une personne. Achille bénéficie également du privilège d’être célébré comme le plus beau et le plus attrayant des héros de son époque.

Le mythe du talon d'Achille fait partie de la légende de sa naissance. Fils du roi Pélée et de la nymphe Thétis, Achille fut plongé par sa mère dans les eaux du Styx pour le rendre immortel. Ce faisant, celle-ci le tint par le talon qui, non immergé, resta la seule partie vulnérable du corps d’Achille.

4. Hector

Hector, prince troyen en charge de la défense de la ville assiégé par les Achéens, est l’une des victimes d'Achille qu’il affronte dans un duel à mort, le plus spectaculaire de la mythologie grecque.

Selon une légende, Pontos aurait ramené Hector à la vie du Tartare, là où les Titans sont emprisonnés depuis leur défaite contre les dieux de l’Olympe, mais avec un corps de pierre. Fils de Priam, roi de Troie, et de sa seconde épouse, Hécube, Hector est marié avec Andromaque, symbole d'amour et de fidélité par-delà la cruauté de la guerre.

Dans le cycle de Troie, Hector est à l’image d’Achille, mais contrairement à ce dernier, il est plus humain : il souffre, il a peur et doute de sacrifier sa vie pour son peuple ou de rester fidèle à son épouse et à sa famille. 

5. Thésée

Thésée est le fils d’Égée, neuvième roi d'Athènes, et d'Ethra, fille de Pitthée, roi de Trézène bien que certaines histoires le disent issu de l’union entre Poséidon et Thétis, une nymphe marine. Dans la version la plus commune, Pitthée aurait enivré Egée avant de lui faire passer la nuit avec sa fille de manière à ce que celle-ci puisse engendrer un héros, comme annoncé par l'oracle de Delphes.

Une fois adulte et que le nom de son père lui a été révélé, Thésée s’arme de courage pour se rendre à Athènes et revendiquer son droit au trône. Sur le chemin, il vit de nombreuses aventures et doit faire face à de multiples dangers, imitant en cela Héraclès qu’il admire. Il combat ainsi des géants et doit subir des épreuves initiatiques.

Cependant, sa place dans la mythologie grecque tient d’abord au mythe du Minotaure. Selon la légende, Egée a tué le fils de Minos, roi de Crète, qui par vengeance, assiège la ville d’Athènes. Pour prix de sa défaite, Athènes doit livrer chaque année une partie de sa jeunesse pour nourrir le Minotaure enfermé dans un labyrinthe.

Thésée devient un héros lorsqu'il décide de mettre fin à cette humiliation en s'introduisant dans le labyrinthe pour y tuer le Minotaure. À son arrivée en Crète, la fille du roi tombe amoureuse du héros et lui offre un fil invisible pour qu’il puisse retrouver son chemin une fois le monstre éliminé.

6. Persée

Averti par l'oracle de Delphes qu’il mourrait de la main de son petit-fils, Acrisios, roi d’Argos, enferme sa fille Danaé dans une tour où tout contact avec un homme lui est impossible. Cela n’empêche pas Zeus de la séduire sous la forme d’une pluie d’or tombant du toit. Enceinte, Danaé donne ainsi naissance à Persée.

La légende attribue à Persée la fondation de la ville de Mycènes ainsi que les valeurs de courage et de force. Voulant se débarrasser de Persée pour épouser sa mère, Polydecte le charge de lui rapporter en cadeau la tête de Méduse, monstre marin à la chevelure formée de serpents, capable de pétrifier les hommes d’un simple regard.

Mais Athéna l’aide à vaincre le monstre en confiant à Persée un bouclier grâce auquel il peut voir Méduse sans la regarder directement. Le casque d'Hadès lui permet également de se rendre invisible et d’échapper ainsi à la vengeance des sœurs immortelles de Méduse.

Persée est également crédité de la libération d'Andromède, enchaînée à un rocher en guise de sacrifice à Céto, un monstre marin. Après avoir vaincu Céto, Persée libère la fille de Céphée et de Cassiopée, l'épouse et lui donne sept enfants.

7. Perséphone

Si la mythologie grecque fait du héros une figure essentiellement masculine, elle réserve également une place, aux côtés des dieux de l’Olympe, à certaines héroïnes. Fille de Zeus et de Déméter, Perséphone, figure ainsi parmi les héroïnes les plus populaires de la mythologie grecque.

Selon la légende, Perséphone, d’une rare beauté, est élevée par sa mère à l’écart du monde, écartant un à un tous ses prétendants (Hermès, Arès, Apollon et Héphaïstos). Un jour, alors qu’elle est occupée à cueillir des fleurs dans la forêt avec des nymphes, elle est remarquée par Hadès qui surgit des entrailles de la Terre.

Tandis qu’Hadès enlève Perséphone, Déméter la cherche en vain pendant plusieurs jours dans tout l'Olympe, plongeant dans une grande dépression. Ne supportant plus la douleur de sa bien-aimée, Zeus envoie Hermès libérer Perséphone. Hadès accepte après avoir fait manger six pépins de grenade à Perséphone.

Ce faisant, une malédiction s’abat sur celle-ci qui doit rester dans le monde souterrain avec Hadès un mois pour chaque pépin mangé. Ainsi, Déméter retrouve-t-elle sa fille six mois par an, période pendant laquelle la terre redevient féconde. Ce compromis est à l’origine de la révélation des mystères éleusiniens.

Depuis lors, les mystères éleusiniens sont devenus l'un des rites initiatiques les plus importants de la culture grecque classique. Le mythe de l'enlèvement de Perséphone est également important car il mythifie cette héroïne en tant que déesse des enfers.

 

8. Agamemnon

Agamemnon est l’un des plus grands héros de la mythologie grecque. Fils d’Atrée, roi de Mycènes et d’Aéropé, princesse crétoise, et frère de Ménélas, il fait partie des personnages centraux de la guerre de Troie.

Selon la légende, Atrée confie à Egisthe la mission de tuer Thyeste tenu enfermé dans un cachot. Mais Thyeste reconnaît en Egisthe son fils qui tue finalement Atrée. Les enfants d’Atrée, Agamemnon et Ménélas, sont alors bannis de Mycènes et errent sans but jusqu’à atteindre Sparte. C’est là qu’Agamemnon épouse Clytemnestre, avec laquelle il a plusieurs enfants parmi lesquels Iphigénie, tandis que Ménélas se marie avec Hélène.

Après son retour à Mycènes, Agamemnon détrône Thyeste dont il prend la couronne. Lorsque Pâris enlève Hélène, les dirigeants achéens choisissent Agamemnon comme commandant en chef d'une armée qui, après sept ans de préparatifs, se lance dans la guerre contre Troie. De retour chez lui, il est assassiné par traîtrise par Egisthe, qui a séduit sa femme.

Bien qu’inférieur en force et en courage à Achille, Agamemnon s’impose comme l’un des plus importants héros grecs eu égard à sa dignité, son pouvoir et son prestige.

9. Clytemnestre

Clytemnestre est issue de l’union entre une mortelle, Léda, et Zeus qui a pris l’apparence d’un cygne. S’étant accouplée la même nuit avec son mari Tyndare, Léda pond deux œufs, donnant naissance pour l’un à Clytemnestre et Castor, enfants de Tyndare et pour l’autre, à Pollux et Hélène, enfants de Zeus.

Dans la mythologie grecque, Clytemnestre incarne un personnage tragique qui symbolise à la fois la passion et l'orgueil. Après avoir été fidèle à son mari, la rage l’aveugle quand ce dernier, placé à la tête de l’armée Achéenne décide de sacrifier leur fille, Iphigénie, pour que les dieux lui soient favorables au combat.

Pour se venger de lui, elle prend pour amant son ennemi Egisthe tout au long des dix ans de la guerre de Troie. Ils profitent de cette période pour planifier le meurtre d'Agamemnon, qui est pour Clytemnestre une douce et froide vengeance.

Durant cette longue période où Clytemnestre et son amant règnent à Mycènes, certaines sources indiquent que les trois enfants restants de son mariage connaissent la trahison de leur mère. Electre convainc alors Oreste de venger leur père Agamemnon. 

10. Iphigénie

Figure des œuvres d'Euripide et des épopées cycliques, ce personnage tragique de la mythologie grecque personnifie la victime des erreurs humaines, de la colère des dieux et des malheurs nés de la haine et de la guerre.

Iphigénie est la fille d'Agamemnon et de Clytemnestre. Les compagnons d’Agamemnon ayant chassé par erreur un cerf sacré, Artémis, déesse de la chasse, empêche la flotte du roi et de ses compagnons de partir pour Troie. Interrogé, l’oracle répond que la colère de la déesse ne pourra s’apaiser qu’à la condition qu’Agamemnon sacrifie Iphigénie.

Agamemnon accepte et fait venir sa fille sous le prétexte de la marier avec Achille. Selon une version, au moment fatidique du sacrifice, Artémis remplace Iphigénie par une biche puis la transforme en prêtresse. Selon d’autres versions, le meurtre est commis puis vengé ultérieurement par Clytemnestre.

Plus dans cette catégorie



Commentaires

envoyez le commentaire