Odin, le dieu de la sagesse et de la guerre qui inspira Marvel et J. R. R. Tolkien

Découvre le dieu suprême d’Asgard et roi de Valhalla selon la mythologie nordique.

Les runes d'Odin
Odin, le dieu de la sagesse, de la guerre et de la mort, assis sur son trône | iStock

Le dieu Odin (aussi connu sous le nom de Wotan parmi les peuples germaniques) est le roi d’Asgard et le père des dieux vikings les plus importants. Il vit dans sa forteresse de Valaskjálf mais il est aussi le roi de Valhalla, le lieu du paradis où demeurent les âmes des héros morts au combat. Découvre l’histoire d’Odin, le roi nordique de la sagesse, de la guerre et de la mort.

La suprématie d’Odin dans la mythologie nordique

Odin occupe un lieu prédominant dans la mythologie nordique car il se situe parmi les dieux primordiaux qui participèrent à la création du monde. Il est considéré comme le dieu suprême de la guerre, de la mort et de la sagesse mais aussi, dans une moindre mesure, le dieu de la poésie, de la prophétie, de la victoire et de la chasse.

Selon le récit de la création du monde des mythes vikings, de la vache Audumla qui se nourrit de la glace de Ginnungagap est né Buri, père de Bor, qui se maria avec Bestla et qui, à leur tour, engendrèrent Odin. Avant, on le considérait comme une simple divinité des tempêtes, mais peu à peu, il consolida sa position privilégiée au panthéon des dieux germaniques.

Son rôle dans la formation du monde ne s’arrête pas là. L’on attribue à Odin et ses frères Vili et Ve, la mort du géant primitif Ymir de qui ils prirent la chair pour créer le monde des hommes. De ses os, ils formèrent les pierres, de son sang et sa sueur ils firent les fleuves et les lacs, de son crâne la voûte céleste et de son cerveau les nuages.

Une fois la Terre créée, les dieux trouvèrent deux arbres, un frêne et un orme. Le dieu Odin leur donna le souffle de vie, son frère Vili leur donna un cerveau et des sentiments et Ve, les sens de l’ouïe et la vue. C’est ainsi que ces troncs devinrent les premiers humains, le premier homme Ask et la première femme Embla, ancêtres de tous les hommes.

De plus, selon la mythologie nordique, Odin se maria avec trois divinités qui représentent les différents types de terre. Avec Frigg, la terre cultivée, il eut trois enfants : Bader, Hoder et Hermod. Avec Jörd, la terre inhabitée, il eut deux enfants, Thor et Meili. Et enfin avec Ring, la terre hivernale et gelée, il eut un fils, Vali. Tous sont des dieux vikings importants.

Toutes les familles aristocratiques, les rois et les guerriers du peuple viking essayaient de justifier leur origine dans la lignée du dieu Odin. On lui attribuait aussi des miracles et des prémonitions que nous verrons dans cet article.

Comment est Odin, le dieu de la guerre et de la mort des Vikings

Le dieu Odin habite dans le palais de Valaskjálf, à Asgard, et de là, sur son trône, il observe les neuf mondes. Quelquefois, on le retrouve dans le Valhalla, la demeure des morts où il reçoit les âmes des héros tombés au combat. Quand Odin ne se trouve pas à Valaskjálf, le trône est occupé par ses frères.

On a pour habitude de représenter le dieu Odin assis sur son trône habillé d’un casque doré de guerrier et d’une cuirasse brillante, tandis que dans la main, il porte la lance Gungnir (celle-ci fut fabriquée par les nains et faisait trembler tous ceux qui étaient l’objet de sa fureur). Ce fut Loki qui lui offrit cette arme pour compenser le fait d’avoir volé les cheveux de Sif.

Lorsqu’Odin veut se déplacer, il utilise un cheval dénommé Sleipnir, fruit de l’union de Loki avec une jument, qui s’avère être le cheval le plus rapide de l’univers car il possède huit pattes. De plus, sur ses épaules reposent deux cerfs, Munin et Hugin (la Mémoire et la Pensée) qui lui racontent chaque nuit ce qu’ils ont vu et entendu dans le monde.

Odin a aussi sous ses ordres, à Valhalla, un groupe de belles guerrières, les Valkyries, qu’il sélectionne personnellement et qui se chargent de descendre sur terre pour récupérer les âmes des guerriers morts sur le champ de bataille et les amener au paradis où l’on prendra soin d’eux et où on leur offrira les meilleurs repas et la boisson des dieux : l’hydromel.

Beaucoup de mythes tournent autour du dieu Odin et l’un des plus singuliers est celui qui raconte pourquoi Odin a perdu un œil. Selon la légende, Odin descendit jusqu’à la source où germe toute la sagesse et qui est surveillée par le géant Mimir qui lui exigea un œil en échange de pouvoir boire de cette eau. Odin accepta.

Une autre légende raconte qu’il a pu accéder à la source de sa sagesse grâce au sacrifice personnel qu’il a fait et qui lui a ainsi permis sa résurrection. Selon le récit, Odin se blessa lui-même et se pendit à un arbre en signe de sacrifice, attendant en vain durant neuf jours et neuf nuits que quelqu’un lui offre à boire ou à manger. En ramenant un peu de terre sous ses pieds, il put se libérer et le géant Mimir lui offrit donc en récompense de l’eau de la source de la sagesse, complétant ainsi sa résurrection.

L’oracle d’Odin

C’est de cette histoire que vient le fait qu’Odin, en plus d’être le dieu créateur ainsi que le dieu de la guerre et de la mort, est aussi, pour les Vikings, le dieu de la sagesse, de la poésie et de la prophétie. Les Vikings l’appellent dans les textes « le grand sage », « celui qui devine la vérité », « le sacerdote ancien », celui qui recueille la connaissance du passé et le transmet aux hommes d’aujourd’hui.

Il est à la fois le connaisseur de l’origine du monde et du destin des hommes et son savoir est un mélange de connaissances anciennes et de magie. Quelquefois, on le représente comme un philosophe discutant avec les gens et parfois, on le voit lançant des défis aux géants dans des concours de sagesse qu’il finit toujours par gagner grâce à son ingéniosité.

La connaissance de la magie fait d’Odin un interprète des runes vikings, alphabets ancestraux utilisés pour prédire l’avenir. De fait, les runes vikings sont considérées comme un cadeau qu’Odin fit aux hommes qui, grâce à elles, peuvent consulter l’oracle pour connaitre leur chance dans une bataille ou le dénouement de la maladie d’un roi.

En plus d’être le premier interprète des runes magiques, Odin pu boire l’hydromel de la Poésie et se convertit en le créateur et principal inspirateur de cet art. Des mystères et des sortilèges de la déesse Vanir et de la sacerdote Freyja, Odin appris la magie et devint aussi le dieu des connaissances magiques.

Grâce à toutes ces connaissances, Odin augura le Ragnarök, la bataille pour le destin des dieux. Dans les textes, Odin avertit que « le loup est en train de menacer la demeure des dieux ». Il put aussi deviner l’arrivée de Loki et du leader des géants Jotun avec ses deux fils, le loup Fenrir et le serpent Jörmungand. Selon la mythologie nordique, Odin mourut dans la gueule du loup Fenrir.

Odin, le dieu qui inspira Marvel et J. R. R. Tolkien

Odin devint l’un des personnages de référence des superhéros des bandes dessinées de la collection Marvel Comics. Il apparut pour la première fois dans l’une des BD de « Journey into Mystery » en 1962, créé par l’écrivain Stanley Lee et le scénariste Jack Kirby. C’était le père de Thor et le dieu suprême qui dirigeait le concile des autres dieux. Cette fiction suggestive fut transposée au cinéma avec succès, à travers plusieurs films Marvel où l’acteur Anthony Hopkins prenait les traits d’Odin.

Enfin, Odin a aussi inspiré la culture populaire dans plusieurs domaines car il fut le sujet de plusieurs compositions classiques du XIXème siècle, parmi lesquelles on remarque celle de Richard Wagner (Le crépuscule des dieux) et inspira le personnage principal du roman American Gods de Neil Gaiman sur la lutte entre les dieux anciens. L’écrivain J. R. R. Tolkien s’inspira aussi du côté sage et pèlerin d’Odin pour créer le magicien Gandalf (un sage qui s’appuie sur un bâton et qui voyage sur un cheval rapide).


Commentaires

envoyez le commentaire