Propriétés du gui, la plante magique au-delà de la tradition du baiser

Le pouvoir protecteur de cette amulette pour attirer la chance et l'amour : découvre les propriétés du gui, la plante magique
muerdago
Les baies translucides du gui peuvent la le confondre avec le houx | HOROSCOPE DU JOUR

 

Selon une ancienne tradition, les amoureux devraient s'embrasser sous une branche de gui à Noël. Cependant, les druides connaissent les pouvoirs magiques et médicinaux de cette plante depuis bien longtemps. Le gui a bien plus de propriétés que celles liées à l'amour. Découvre donc sans plus attendre dans cet article toutes propriétés du gui.

Apparence du gui, la plante de l'amour

Le Viscum Album est une plante parasite de type arbuste dont l'apparence physique la rend très facilement reconnaissable : entre ses feuilles jaune verdâtre et ses petites fleurs de la même couleur, des fruitsqui sont comme de petites baies vertes lorsqu’elles ne sont pas encore mûres et translucides lorsqu’elles murissent, tirant au blanc ou jaune, y poussent.

Il s’agit de petites boules d'environ 10 millimètres de diamètre ne contentant qu'une seule graine, à l'intérieur de laquelle se trouve une pulpe visqueuse. Attention, ce n'est pas une baie comestible, donc si elle attire ton attention ne la mange surtout pas !

La particularité du gui est qu'il s'agit d'une plante parasite, c'est-à-dire qu'elle pousse sur les branches de divers arbres, de préférence à feuilles caduques comme les pommiers et les peupliers, mais aussi sur certaines variétés de pins. Il est donc assez fréquent de voir cette plante former des boules denses attachées sur les arbres qu’elle parasite.  

La façon dont le gui se multiplie est également très étrange. La pulpe visqueuse de ses baies attire les oiseaux qui la séparent du fruit et la répandent sur l'écorce des arbres. La graine reste donc attachée à l'écorce, puis les radicules se forment et le gui prend racine, effectuant sa croissance sur la branche de l’arbre-hôte, dont il va sucer la sève.

Propriétés du gui comme plante magique

Depuis des temps immémoriaux, les druides utilisaient le gui comme plante magique, et surtout comme herbe protectrice. Il jouait le rôle d’amulette de protection dans les maisons pour effrayer les mauvais esprits, éviter la foudre pendant les tempêtes et garantir le bonheur et la prospérité du foyer.

Il est impressionnant de voir le grand nombre de légendes qui entourent cette plante magique. De par sa nature, il s’accroche aux arbres et ne touche jamais le sol. On pensait donc que cette plante n'appartenait ni au ciel ni à la terre. On a depuis lors attribué plusieurs propriétés magiques et ésotériques à cette plante.

Le gui, en tant qu'amulette de protection, accompagnait la vie des hommes et des femmes dès leur naissance, car il était placé à côté du berceau du bébé pour le protéger des mauvais esprits et des fées maléfiques.

Les peuples celtiques furent les pionniers dans l'utilisation du gui comme plante magique et eurent une place de choix dans la fête du solstice d'hiver, le Samhain, actuellement appelée Halloween. La tradition chrétienne hérita de ses propriétés magiques, la considérant comme une plante qui attirait les bons présages.

Le gui est arrivé jusqu’à nous grâce aux traditions païennes, bien que ses propriétés magiques aient perdu du poids en se concentrant uniquement sur son rôle de plante favorisant l'amour. La légende raconte que si un couple s'embrasse sous une branche de gui à Noël, il restera uni pour toujours.

Propriétés du gui comme plante médicinale

Parmi les utilisations ancestrales du gui, les druides l’utilisaient pour soigner certaines maladies et aider les femmes à tomber enceintes. Au fil du temps, de nombreuses propriétés médicinales ont été découvertes et en ont fait un remède universel servant entre autres à soulager la douleur et à combattre l'hypertension.

druida
Les druides utilisaient le gui dans leurs potions à l’aube de la culture celte | HOROSCOPE DU JOUR  

1. Propriétés anti-douleur

L'une des propriétés les plus connues du gui est son utilisation dans les thérapies contre le cancer grâce à ses caractéristiques (il absorbe les alcaloïdes, les tanins, l'amidon, la quercétine et les terpénoïdes). Il est d’une grande aide dans les traitements complémentaires pour contrer les dommages collatéraux de la chimiothérapie et radiothérapie

Utilisé comme tonifiant général chez les personnes qui ne sont pas malades ou chez les patients confrontés à un traitement chimique ou radiologique, le gui permet de retrouver l’appétit, réguler le sommeil, tonifier le métabolisme, stimuler le système immunitaire et équilibrer la température corporelle.  

2. Effet hypotenseur du gui

Les propriétés de la feuille de gui se sont révélées bénéfiques pour le système circulatoire. Elle est donc très souvent utilisée comme traitement complémentaire du glaucome ou du décollement de la rétine, causés par l'hypertension oculaire. Son caractère thérapeutique a également été démontré lors de crises d'épilepsie.

En tant qu'hypotenseur puissant, le gui est une plante idéale pour les personnes qui ont des problèmes d'hypertension artérielle. Dans la mesure où il est plus efficace appliqué par voie intraveineuse, il est préférable de l'utiliser sous surveillance médicale.

3. Autres propriétés médicinales du gui

Il a également été prouvé que le gui est une plante qui favorise le renforcement du système immunitaire, permettant ainsi aux personnes de se sentir mieux. En tant qu’anti-douleur, le gui est également utilisé pour apaiser les douleurs de sciatique, et pour soulager les lourdeurs au niveau des jambes et la fatigue des pieds.

On peut également utiliser le gui après en avoir écrasé les baies pour traiter les grains de beauté et les orgelets. Il est généralement d’une grande aide dans les traitements cutanés. On peut également l’utiliser pour soulager les symptômes des calculs rénaux.

Sortilèges et rituels avec du gui

Dans la mesure où il s’agit d’une plante magique, le gui est présent dans certains rituels favorisant l'arrivée de la chance ou la prolongation de l'amour. Ses pouvoirs magiques sont également souvent utilisés en brûlant l'herbe. Tu souhaites savoir où, quand et comment ? Lis alors la suite de l’article !

beso
Selon la tradition, les couples doivent s’embrasser à Noël sous une branche de gui | HOROSCOPE DU JOUR

Quand brûler le gui ?

On a importé en Espagne la tradition anglo-saxonne d’accrocher du gui chez soi pour Noël et de le brûler par la suite. Cependant, beaucoup de gens se demandent quand faire brûler le gui. Sois très prudent, car si tu ne le fais pas au bon moment, la puissance du gui peut se retourner contre toi et t’attirer de la malchance !

Pour utiliser le gui comme amulette porte bonheur et de bon augure, tu dois l’accrocher au niveau du linteau de la porte de ta maison pendant les fêtes de Noël, et tu dois le brûler la nuit des Rois Mages, c’est-à-dire douze jours après Noël.

Rituel pour attirer la chance avec du gui

 

Tu peux réaliser des rituels pour attirer la chance dès que tu en as envie. Le gui t’aidera à réaliser tous tes souhaits. Cependant, il vaut mieux réaliser ces rituels avec du gui pendant les fêtes de Noël, comme par exemple grâce au rituel suivant.

Le gui est une plante sacrée, tu dois donc préparer un rituel de culte. Tu pourrais par exemple déposer quelques feuilles de gui avec ses baies sur un petit autel et allumer une bougie dorée et une bougie verte, symboles de richesse et d'espoir. Brûle quelques feuilles de gui tout en récitant la prière. Cela te permettra d’éloigner la malchance.

Demande tout ce que tu souhaites pour cette nouvelle année. Écris ces souhaits sur un morceau de papier, et lorsque les cendres sont froides, rassemble ces cendres et tes souhaits dans une enveloppe avec un peu de miel. Garde les feuilles de gui restantes dans un sac de vêtements fermé avec un fil vert et garde-le dans un coffre fermé à côté de l'enveloppe. Ce sera une année marquée par la chance !

Rituel pour attirer l'amour avec du gui

Dans la mesure où il s’agit d’une plante qui favorise l'amour, son utilisation dans le rituel suivant garantit que la personne que tu aimes te prêtera attention. Un dimanche avant midi, allume un peu d’encens de gui et pense à la personne dont tu veux attirer l'amour.

Tu dois visualiser au travers de tes pensées les qualités et les attributs de cette personne. Allume une bougie rouge et brûle des branches de gui tout en faisant une prière demandant l'amour de cette personne. Lorsque l'encens se sera entièrement consumé, garde les cendres et un papier avec le nom de la personne dans une enveloppe.

Attention : Ne souffle pas la bougie pour l'éteindre, sinon cette personne te fuira comme la peste ! Si tu as tout fait correctement, tu recevras alors très bientôt une agréable surprise !



Commentaires

envoyez le commentaire