Quel personnage littéraire es-tu selon ton signe du Zodiaque ?

12 signes astrologiques uniques, 12 personnalités différentes pour 12 personnages littéraires inoubliables
Ces personnages littéraires qui reflètent les traits de caractère de chacun des 12 signes du Zodiaque | HOROSCOPE DU JOUR
 

L’histoire de la littérature a donné naissance à des personnages divers et variés qui, finalement, ne font que refléter l’ensemble des facettes de l’esprit humain, sa complexité et sa diversité. Au travers des grands personnages de la littérature, nous pouvons découvrir des profils semblables aux traits de caractère que nous transmet l’influence les planètes. Découvre quel personnage littéraire es-tu selon ton signe astrologique.

Quel personnage littéraire es-tu selon ton signe du Zodiaque ?

Ouvrons les pages des œuvres les plus passionnantes de la littérature, revisitons les grands classiques universels et découvrons-y quel personnage littéraire représente chacune des âmes des profils astrologiques.

BÉLIER : ULYSSE

Quand Homère rédigea l’un des piliers des œuvres de la littérature universelle, « l’Odyssée », il décrivit de manière inconsciente, à travers le personnage héroïque d’Ulysse, les traits de caractère impétueux du Bélier. Cette remarquable combinaison entre force et sagacité fait de ce personnage la représentation littéraire de l’ovin du Zodiaque. Le caractère fascinant et viscéral du Bélier pourrait tout aussi bien inspirer le personnage littéraire d’Ulysse quand il entre dans le palais à son retour à Ithaque et qu’il tue un à un les prétendants de sa femme Pénélope. De plus, l’on retrouve dans son profil le courage et la bravoure, l’inclination pour l’action et l’aventure et cette mentalité stoïque qui refuse de se rendre et ce, jusqu’à atteindre la victoire. Qui d’autre qu’Ulysse se laisserait attacher au mât de son voilier pour ne pas succomber aux chants des sirènes ? Tout cela fait qu’Ulysse soit la représentation littéraire du signe du Bélier.   

TAUREAU : FAUST

Bien que l’on ne sache pas avec exactitude à quelle date naquit Johan Georg Faust, le personnage auquel il a donné vie éternelle dans la littérature, le « Faust » de Goethe aurait tout aussi bien pu naitre sous le signe du Taureau. La planète qui régit le plaisir, la jouissance et la satisfaction est aussi celle qui offre à ses enfants la qualité du pragmatisme. Et voici ce qu’est le docteur Faust et ce qu’a voulu transmettre dans son œuvre le génie de la littérature allemande, Goethe : guindé dans les limitations du monde réel, Faust vend son âme au Diable en échange de la connaissance illimitée et des plaisirs mondains. À l’image des Taureau, le personnage principal est à la fois un amateur de bonne chère et un intellectuel d’une très grande sensibilité. Et si, à un moment donné de sa vie, il ne résiste pas à la tentation de faire un pacte avec le diable, c’est bien pour son pragmatisme et son irrépressible besoin de liberté. Cela fait de Faust le personnage littéraire le plus représentatif de ton signe astrologique, cher Taureau.

GÉMEAU : DR. JEKYLL et MR. HYDE

Le dualisme est l’un des sujets préférés des penseurs tout au long de l’histoire, bien que celui qui sut le représenter de la meilleure manière, et le mettre par écrit, fut Robert L. Stevenson. Son « Dr. Jekyll et Mr. Hyde » est arrivé dans tous les foyers et continue d’être une œuvre fondamentale de la littérature pour sa capacité à développer de manière si juste ces deux personnalités à l’intérieur d’un même personnage. L’esprit brillant et lucide des Gémeau coïncide très bien avec le génie du Dr. Jekyll qui arrive à inventer un breuvage pour dédoubler sa personnalité. Au-delà de la dualité du bien et du mal que voulut transmettre Stevenson, nous voyons de manière plus abstraite, à travers ce personnage, le reflet de ce que représente le signe astrologique du Gémeau : la dualité de l’esprit et son caractère contradictoire..

CANCER : ANA KARÉNINE

Le Cancer est connu comme l’un des symboles les plus émotionnels du Zodiaque et se personnifie dans l’âme la plus complexe qu’un auteur n’ait jamais écrit, à travers le personnage littéraire d’Ana Karénine. Aucun autre personnage de la littérature universelle n’a mieux incarné ces oscillations émotionnelles auxquelles est soumis l’esprit tourmenté de l’épouse du Comte Karénine. De plus, ce qui occupe le personnage, qui est cette lutte pour faire face à ces sentiments, ainsi que son évolution psychologique et personnelle (en évitant évidement la référence au côté tragique de la fin de l’œuvre) s’approche beaucoup de la profondeur et la maturité du Cancer. Tout comme la pauvre Karénine, le Cancer, bien que montrant une certaine force apparente, cache en son for intérieur une personnalité tendre et souffrante. Enfin, les Cancer sont dotés de cette inclination vers l’amour maternel, la famille et la femme. Qui mieux qu’Ana Karénine pourrait donc incarner le représentant du Cancer comme personnage littéraire ?  

LION : NIKOLAÏ STAVROGUINE

L’un des personnages littéraires qui ont fasciné les générations successives d’écrivains pour sa complexité est celui de Nicolaï Stavroguine, le héros romantique du roman « Les Démons ». Dostoïevski fit le portrait, à travers ce personnage, d’un aristocrate russe qui revient dans sa patrie après plusieurs années à l’étranger où il flirta avec des idées libérales et révolutionnaires qui menacent alors de rompre avec la tradition russe. À l’image des Lion, Stavroguine est un personnage passionnant et qui fascine : d’une beauté impressionnante, il est admiré par toutes les personnes qui l’approchent. Son magnétisme est inévitable : « Est-ce que je ne baiserai pas la trace de vos pieds, quand vous serez parti ? Je ne puis vous arracher de mon cœur, Nicolas Stavroguine ! ». De plus, il partage avec les Lion leur caractère capricieux et égoïste.

VIERGE : OTHELLO

Peu d’écrivains comme Shakespeare ont un éventail si riche de personnages et de caractères, ce qui met en évidence la profonde connaissance que l’auteur avait de l’esprit humain. De ce talent surgit le personnage d’Othello, une représentation qui nous permet de voir où peut mener un caractère obsessionnel. Comme toutes les œuvres de Shakespeare, l’histoire d’Othello finit tragiquement : après que Iago, son ancien porteur d’armes, lui empoisonne l’esprit avec les infidélités supposées de son amante Desdémone, ce valeureux soldat commence à présenter des troubles obsessionnels compulsifs qui l’amèneront à une fin dramatique. Cependant, tout comme les Vierge, Othello est un personnage d’un grand courage, d’une grande audace et possédant des principes fermes et un sens aigu de la justice. Pour cette raison, lorsque le personnage découvre, après avoir tué sa femme, qu’il avait tort, il décide de se suicider.   

BALANCE : DORIAN GRAY

Sans tenir compte de sa fin tragique, assez courante dans la littérature romantique, le personnage de Dorian Gray, créé par le londonien Oscar Wilde, referme en lui l’aspect merveilleux de l’art, l’idée de l’esthétique éternelle et la supériorité de la beauté sur tout le reste des choses. Les Balance sont équilibre et perfection, justice et intelligence, mais surtout, ils sont la représentation de ce qui est beau. Dorian Gray craint que sa beauté ne périsse avec le temps et décide de l’immortaliser dans un tableau, mais les passions et les excès finiront par avoir raison de lui. D’une certaine manière, son esprit romantique guidé par l’idéal de la beauté et son physique attrayant, comme s’il était l’un des enfants de la planète Vénus, coïncident avec les traits de caractère des élégantes et raffinées Balance.

SCORPIOn : SHERLOCK HOLMES

Scorpion, ce symbole représentant le mystère et l’énigmatique parmi les signes du Zodiaque, et qui, de plus, possède un fabuleux talent d’investigateur, ne pouvait pas être associé à quelqu’un d’autre que Sherlock Holmes. Arthur Connan Doyle réussit à créer en 1887 l’un des personnages les plus populaires de la littérature policière. Ce détective britannique possède toutes les qualités d’un bon Scorpion : il dispose d’une grande intelligence, d’une fine observation, d’un sens inné de l’intuition et d’un esprit possédant une grande capacité déductive. Sa méthode d’analyse et sa facilité à résoudre des crimes par simple déduction, à partir des preuves à sa disposition, font de lui un Scorpion par excellence. De plus, il est tenace et possède une volonté de fer, vulnérable seulement lorsqu’il se trouve sous l’influence de son entourage.  

SAGITTAIRE : TOM SAWYER

L’esprit aventurier, l’optimisme par excellence et l’impulsion à l’action se reflètent autant dans l’âme des Sagittaire que dans le personnage créé par Mark Twain. Dans ses écrits remplis d’aventures, il forgea l’un des personnages les plus aimés par les lecteurs, celui de Tom Sawyer : à l’image des centaures optimistes du Zodiaque, Tom Sawyer voit le jour dans une ambiance plutôt rigide et grise, mais il décide de se libérer de tout cela et d’arriver à atteindre le bonheur par ses propres moyens. La recherche du trésor aux côté de son ami Huckleberry Finn ou l’exploration d’une grotte avec Rebecca, son amoureuse, prouvent bien qu’il a fondamentalement une âme d’aventurier. De fait, bien que l’on ait voulu faire de lui un avocat sérieux, il décida finalement de monter sa propre bande de hors-la-loi, ce qui résume le caractère intrépide de Tom Sawyer, qui sans aucun doute devait être Sagittaire.

 CAPRICORNE : GREGOR SAMSA

D’une certaine manière, Gregor Samsa, l’un des personnages les plus étranges de la littérature universelle, est le profil idéal du Capricorne : C’est un travailleur dévoué dont la vie est plutôt stable et particulièrement ennuyeuse. Bien que son créateur, Franz Kafka, l’écrivait clairement comme une critique de la société bourgeoise et de l’asphyxie sociale de cette époque, c’est tout de même une ambiance qui va très bien aux Capricorne, habitués à se plier sans cesse en quatre devant les exigences du travail, sans se plaindre. L’absurde auquel est soumis le personnage de Samsa lorsqu’il se transforme en cafard est, de manière abstraite, une métaphore de la personnalité la plus dramatique et solitaire des Capricorne, qui bien souvent préfèrent être isolés au risque de se sentir incompris. Ils partagent un caractère mélancolique et quelquefois même dépressif.  

VERSEAU : MADAME BOVARY

Son attrait si particulier, sa persévérance consciencieuse et son goût de la liberté définissent bien le caractère des Verseau et de l’un des personnages les plus admirés de la littérature : Madame Bovary. Gustave Flaubert voulu dépeindre, à travers l’esprit d’Emma Bovary, la lutte contre la destinée et pour la liberté individuelle, le combat contre les conventions sociales et le courage de se libérer. À l’image du personnage principal de l’œuvre, le Verseau est un signe raffiné et sensible, dont le goût pour la liberté, qu’il considère son bien le plus précieux, peut l’amener parfois à contester toutes les conventions qui l’entourent. Car ni Madame Bovary ni les Verseau n’assument le rôle d’esclaves, ni n’aiment suivre les foules comme des moutons, ils préfèrent exprimer dans l’individualité leur talent et leur intelligence. Avec tout ce que cela implique…

POISSON : DON QUICHOTTE

L’une des œuvres les plus influentes de la littérature universelle avec le personnage le plus influent de la littérature mondiale : Alonso Quijano, le « Don Quichotte de la Mancha » de Miguel Cervantes. Son esprit semble être un reflet littéraire et exact de l’âme fantaisiste et idéaliste des Poisson. Cervantes voulut opposer dans son œuvre deux mondes coexistants à son époque : un esprit médiéval « idéaliste » en voie de disparition (celui d’Alonso Quijano) et l’âme de la Renaissance, plus « réaliste », qui apparait alors à ce moment-là (celle de Sancho Panza). À l’inverse de son pragmatique écuyer, l’incarnation du Poisson dans le personnage de Don Quichotte est un esprit fantaisiste poussé à son extrême, éloigné de la réalité, mais tout à la fois idéaliste, proche du bonheur et satisfait. La création, l’impulsion de l’esprit, la magie des émotions sont la représentation du monde que Cervantes voulait sauver, celui de l’innocence qui se trouve dans chacun des Poisson.