Yoga Pranayama : découvre les bienfaits de la régulation de la respiration !

Apprends à contrôler ta respiration grâce à des exercices
Yoga Pranayama : découvre les bienfaits de réguler ta respiration | HOROSCOPE DU JOUR
 

Le Yoga Pranayama est une technique qui nous permet de réguler notre respiration grâce à des exercices. Nous respirons depuis la naissance, depuis les premières secondes où nous sommes sortis du ventre de notre mère. Et pourtant, savons-nous vraiment respirer ? Est-ce vraiment instinctif ou pouvons-nous contrôler notre respiration ?

Pour se sentir bien, il est essentiel de bien respirer. C’est le défi que représente un ensemble de techniques et d’exercices (certains âgés de plus de 2 500 ans) réunis dans le yoga pranayama. L'origine du mot vient de « prana », force vitale, respiration, et « ayama », extension, pause. Le Pranayama peut donc être compris comme une pause, un moyen de comprendre les différents types de respiration.

Yoga Pranayama : définition

Le Yoga Pranayama peut être compris comme l'extension du souffle grâce à différentes techniques de contrôle de la respiration. En apprenant à la contenir et à la contrôler, nous éliminons les blocages émotionnels ou physiques qui nous empêchent de bien vivre.

Ainsi, les exercices de yoga pranayama nous permettent de rechercher la clarté mentale, une ouverture vers les autres et vers le monde, qui sont au fond les points essentiels du yoga.

Les bienfaits du pranayama incluent la lutte contre le stress et l’anxiété, le renforcement du système immunitaire et des troubles respiratoires (y compris l’asthme), l’amélioration des problèmes de peau et de digestion. Certaines études indiquent même que pratiquer la respiration du yoga pranayama réduit le risque de dépression par stress post-traumatique.

Cependant, rappelle-toi que la pratique du pranayama de manière régulière ne remplace pas la médecine traditionnelle. Il s’agit simplement d’un complément notable qui peut améliorer et augmenter les bienfaits de cette dernière.

Yoga Pranayama : découvre les bienfaits de réguler ta respiration | HOROSCOPE DU JOUR

Le pranayama comme pilier du yoga

Il faut noter que le pranayama est l'un des huit principaux piliers du yoga. Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, les postures ne sont pas l'élément essentiel du yoga, car il s'agit en fait d'un mode de vie dans lequel la non-violence, le manque de jugement et le souci de soi et des autres sont prônés.

Les huit principes du yoga seraient les suivants :

  • Yama : les valeurs morales de la vie.
  • Niyama : auto-purification.
  • Asana : les postures.
  • Pranayama : contrôle de la respiration sur lequel se concentre cet article.
  • Prayyajara : le contrôle des sens.
  • Dharana : la concentration.
  • Dhyana : la méditation.
  • Samadhi : la voie vers l'illumination.

Nous insistons donc sur le fait que le pranayama a une importance primordiale dans la pratique du yoga et, de fait, les asanas sont secondaires, car le yoga se concentre sur l’harmonie entre le corps et l’esprit.

Respiration pranayama

En travaillant sur la respiration, nous permettons à l’énergie de se déplacer plus puissamment. Un accès privilégié s'ouvre alors.  C'est le moyen idéal d'apprendre à ressentir l'énergie vitale.

Le pranayama se focalise sur des exercices qui t’aident à prendre conscience de tes mouvements respiratoires et à les étirer. Les narines sont directement connectées aux deux hémisphères du cerveau et il est donc essentiel de contrôler la respiration nasale.

Chez une personne en bonne santé, la respiration alterne naturellement d'une narine à l'autre toutes les heures. Mais pour beaucoup d'initiés au yoga pranayama, cet équilibre des types de respiration du yoga mérite d'être travaillé et développé.

Respiration Pranayama : exercices

Nous allons par la suite t’expliquer un moyen de t’initier aux exercices de respiration pranayama.

Assieds-toi en prenant une posture confortable pour toi, dans laquelle ton dos, ta colonne vertébrale et ton cou sont droits, sans cambrure. Si tu veux, tu peux même t’allonger sur le dos. Commence les exercices de pranayama en prenant de profondes respirations lentes et longues par le nez et non par la bouche.

Lorsque tu inspires, ton abdomen doit se remplir d’air et gonfler. Lorsque tu expires, il doit se dégonfler comme un ballon. Répète ces deux étapes plusieurs fois avant de passer à la suivante. La clé du succès est que ta respiration reste fluide et détendue, que tu ne doives pas forcer ni l'inhalation ni l'expiration.

Continuons cet exercice de respiration de yoga : inspire et laisse l’air entrer comme s’il allait jusqu’à ton estomac (comme lors de l’étape précédente), mais essaie également de gonfler ta poitrine en laissant ta cage thoracique ouverte sous la pression de l’oxygène. Expire et répète cet exercice plusieurs fois de suite.

Répète ces dernières étapes et continue à respirer, en ouvrant également la partie supérieure, de la poitrine à la clavicule. Expire et répète cette étape.

Enfin, combine toutes les étapes pour créer un seul exercice continu, totalement fluide. Ce sera une très bonne initiation à la pratique du yoga pranayama.

Une fois que tu auras appris à maîtriser ces exercices de respiration de yoga et que tu auras compris comment cela fonctionne (c’est très important), tu devras t’efforcer à sentir les ondes successives d'oxygène entrer et sortir de ton corps.

Yoga Pranayama : découvre les bienfaits de réguler ta respiration | HOROSCOPE DU JOUR

Types de pranayama

Il existe huit types de pranayama : Kapalabhati, Anuloma Viloma, Ujjayi, Bhastrika, Shitali, Sitkari, Suryabhedana et Bhramari. Les maîtriser tous est un art et ne s'apprend pas du jour au lendemain. Tu auras même besoin de plusieurs mois de pratique.

Cependant, même si tu apprends à tous les maîtriser, tu n’as pas besoin de les faire tous les jours. Les deux plus importants et qui devraient être réalisés quotidiennement sont Kapalabhati et Anuloma Viloma. Tu pourras réaliser les autres à ta guise, quand tu le voudras. Néanmoins, il est essentiel de les pratiquer régulièrement afin d’obtenir le maximum de bienfaits.

Il est enfin intéressant de mentionner que le Anuloma Viloma, également appelé respiration alternée, est le premier exercice important pour tout apprenti du yoga. Son intérêt est que la respiration alterne entre les deux narines : c’est facile à observer si tu places la paume près des narines. L’une des narines sera toujours partiellement obstruée et l'entrée et la sortie de l'air se feront principalement par une seule narine.

Selon le yoga, le souffle dans la narine droite est dit chaud et celui de la narine gauche est dit frais. En accord avec ce raisonnement, si la respiration prédomine dans une narine plus de deux heures de suite, c’est le signe d’une perturbation causée par un froid ou une chaleur excessive et c’est alors qu’apparaissent des troubles mentaux et nerveux, ou dans le cas contraire, la léthargie et la suspension de l'activité mentale.