Photo d'un corail de couleur rose sur fond blanc

Corail : signification, propriétés curatives et utilisations en gemmothérapie

Découvre sans plus attendre à quoi sert le corail et comment l'utiliser

La légende raconte que Persée décapita Méduse la gorgone, cette femme tout aussi monstrueuse que divine qui avait des serpents en guise de beaux cheveux. En s’écoulant dans la mer, les gouttes de sang se transformèrent en une substance dure de couleur rouge vif qui peupla rapidement les fonds marins et notamment les zones rocheuses en se transformant en corail. Certains racontent que Pégase, le cheval ailé, en naquît avant de s’élancer hors des flots.

Cette histoire révèle que ce matériau était déjà bien connu il y a des milliers d’années et qu’il était apprécié et associé aux dieux. Nous analyserons dans l’article suivant quelle est la véritable origine du corail, ses utilisations en matière de bien-être et pour quels signes du zodiaque il joue le rôle de protecteur efficace.

Corail : signification en gemmologie

Le corail, dont le nom vient du grec et signifie caillou ou petite pierre, est un animal invertébré ayant l'apparence d'une plante. Sous ce nom se cache différents types d'organismes.

Il ne s'agit donc pas d'un minéral mais plutôt d'une matière organique est utilisée comme pierre en bijouterie (pour des pendentifs, boucles d'oreilles, diadèmes, etc) et aussi en gemmothérapie. Les polypes des coraux sécrètent du carbonate de calcium, bâtissant ainsi peu à peu un exosquelette baptisé corail. Les exosquelettes de ces animaux se réunissent lorsqu'ils sont en vie et lorsqu'ils meurent, ils forment des branches, composées de carbonate de calcium et de carotène, sédiments collectés et déposés par les animaux mentionnés.

Il existe une grande variété de couleurs de corail, notamment le rouge, le rose, l'orange (connu sous le nom de corail de Méditerranée), le bleu, le blanc et les tons sombres allant du violet au noir.

Le corail est utilisé depuis des temps ancestraux. Des restes de corail ont été retrouvés sur des objets datant de la fin de l'âge du fer. C'est une pierre sacrée chez les Tibétains ainsi que chez les Indiens qui voyaient en elle un symbole de l'énergie de la force vitale. C'était aussi un joyau convoité dans le bouddhisme japonais. Les Romains faisaient porter aux enfants des colliers en corail pour les protéger des blessures.

Le corail pousse dans les mers chaudes, à des profondeurs allant de 50 à 150 mètres en Méditerranée, et jusqu'à 500 mètres dans les mers orientales. Nous pouvons actuellement trouver des gisements de corail dans de nombreuses régions du monde : la mer Méditerranée, la Malaisie, les îles Canaries en Espagne, en Australie ou au Japon entre autres.

Propriétés curatives du corail et ses utilisations en gemmothérapie

Plusieurs propriétés magiques ont été attribuées au corail, bien qu'elles varient selon les époques et la culture. Au moyen-âge, on portait le corail pour se protéger des blessures et de la sorcellerie, éviter les meurtres, arrêter les saignements mais également pour se préserver des mauvais esprits et des tourmentes.

Le corail permettait également de réduire les attaques de panique et les cauchemars : il était par conséquent recommandé de placer une petite pierre magique de corail sous l'oreiller. On lui attribuait même, dans la gemmothérapie de l'époque, la possibilité de soigner les dents et les maladies oculaires. Le corail était donc connu comme amulette efficace pour lutter contre le mauvais œil.

En médecine traditionnelle chinoise, on lui attribue un pouvoir anticancéreux, anti-inflammatoire et antibiotique.

Selon les couleurs, des fonctions spécifiques lui sont également attribuées. Le rouge aurait par exemple des vertus de type purifiant liées à la vitalité interne car il favoriserait la circulation. Le corail blanc améliorerait quant à lui la dentition, et le corail noir lutterait contre les énergies négatives. Le rose favoriserait en revanche la fertilité féminine.

En gemmothérapie, outre ces excellentes propriétés, il ne faut pas oublier son utilisation dans la médecine actuelle. Il est en effet en particulier utilisé en chirurgie pour la reconstruction osseuse.

Comment nettoyer le corail ?

Les pierres magiques ont besoin de libérer leurs mauvaises énergies pour pouvoir nous offrir tout leur pouvoir. Dans le cas du corail, certains experts soulignent que le corail ne retiendrait pas les mauvaises vibrations qu'il absorbe.

Cependant, si tu penses que ta pierre magique est chargée d'ondes négatives, tu peux alors la déposer dans un sac, de préférence hermétique, et le placer au congélateur pendant deux heures. Le froid permettra au corail de rétrécir (même si cela est imperceptible à l'œil nu) et de libérer tout ce qui est nocif.

Recommandation : si pour une quelconque raison tu utilises ton morceau de corail comme talisman ou amulette et qu’il tombe et se brise, n'essaie pas de le réparer. Idéalement, remplace-le tout simplement et jette le corail cassé et tous les petits morceaux à la mer, là d'où il vient.

Corail et chakras

De nombreuses pierres magiques ont un pouvoir sur les chakras. Bien que le corail ne soit pas un minéral, comme nous l'avons précédemment expliqué, il s'avère qu’il est extrêmement lié au  premier chakra, le chakra racine, qui stimule et équilibre.

Ce point d'énergie est situé à la base de la colonne vertébrale. Dans le cas du corail, à savoir le corail rouge, il faut le déposer ici en contact avec la peau pendant quelques minutes.

Le corail est par ailleurs fortement lié au troisième chakra, celui de la volonté, du contrôle et de la coordination, qui est quant à lui situé au niveau du plexus solaire. Le corail jaune est dans ce cas-là optimal.

À quels signes du zodiaque le corail est-il recommandé ?

Comme toute amulette, n'importe qui, quel que soit son signe du zodiaque, peut profiter de la puissance offerte par le corail. Cependant, il est surtout lié à l'énergie du Poissons, du Taureau, du Scorpion et de la Balance.

Quelques curiosités sur le corail

Bien que le corail soit très populaire en bijouterie, voire même en décoration, certaines cultures pensent que rapporter cet élément et d'autres éléments marins chez soi porte malheur. Néanmoins, pour d'autres, c'est un symbole de fortune et de chance.

Tu as certainement déjà entendu parler de la Grande Barrière de Corail.  C'est le plus grand récif du monde, s'étendant sur plus de 2 000 kilomètres le long de la côte de l'État du Queensland !

Bien que ce soit un animal que nous connaissons tous grâce à des livres ou documentaires, nous devons néanmoins faire un effort pour protéger à la fois le corail et les animaux qui vivent sur ses récifs. À l'heure actuelle, il est fortement menacé par des agents externes tels que la pollution et le réchauffement climatique.

  • La philosophie de vie qui marquera ton quotidien se trouve ici